Quel carburant choisir pour le moteur de sa voiture ?

D’un point de vue technique, il n’existe aucun choix empoisonné de carburant ni de moteur.

C’est l’usage que vous ferez de votre véhicule qui doit déterminer votre option. Mais d’autres aspects devraient aussi jouer dans le choix d’un carburant. Parmi lesquels, l’anticipation de ce que votre voiture représentera comme coût à l’usage, jusqu’à son usure ou quand vous aurez décidé de la revendre. Pour toutes ces raisons, ne vous limitez pas uniquement au coût d’achat de la voiture. 

Il est entre autres intéressant de considérer sa valeur à la revente suivant sa motorisation. Évaluez le prix du carburant, celui des pièces et des entretiens, sans négliger les aspects fiscaux. En tant que conducteur, sachez que vous avez aussi un rôle à jouer dans la réduction des émissions de CO2 lorsque vous choisissez un moteur en particulier, un type de carburant, la voiture elle-même et sa puissance. Afin de vous aider à mieux cerner l’intérêt d’un type de carburant par rapport à un autre, voyons ensemble quels sont les avantages offerts par chaque solution.

Choisissez votre carburant suivant l’utilisation que vous envisagez pour votre voiture

Quel usage envisagez-vous pour votre voiture ?

C’est la première question à laquelle vous devez apporter une réponse avant d’opter pour tel ou tel type de carburant. Que votre choix se porte sur les 2 principaux types de carburant, l’essence ou le diesel, ou bien un autre, chacun d’eux se destine à différentes utilisations, desquelles dépend sa rentabilité. 

L’essence

Les constructeurs automobiles chouchoutent particulièrement les moteurs à essence, cela fait maintenant quelques années. Les blocs intègrent un turbocompresseur et un système d’injection directe rendant le véhicule plus agréable à utiliser. De plus, l’écart de prix à la pompe entre le gazole et le sans-plomb tend à disparaître, accroissant progressivement l’intérêt de ce carburant. 

Si vous prévoyez une utilisation urbaine et que vous roulez peu dans l’année, l’essence est sans nul doute le carburant à privilégier. Ce type de moteur avantage le diesel jusqu’à 10 000 km/an. Une raison ayant aussi amené les fabricants à proposer majoritairement les citadines en version essence plutôt qu’en diesel. 

Le diesel

Très populaire et s’étant accaparé la plus grande part du marché en France auparavant, le diesel voit son déclin arriver depuis une prise de conscience globale sur sa non-adaptation à l’usage urbain. Une raison à cela est que cette motorisation implique une technologie complexe tels que le filtre à particules ou un système de recyclage des gaz d’échappement EGR pour ne plus être aussi polluante. 

En outre, ce type de moteur a besoin d’un temps de chauffe plus long, donc, de longs trajets, pour monter en température. Sans cela, le moteur de la voiture peut vite s’abîmer, car il ne tolère pas les courts trajets, forcément effectués à froid. Le but est aussi de limiter la surconsommation et de ne pas encrasser le circuit d’injection du moteur. 

Dans l’idéal, un moteur diesel est à privilégier pour des trajets sur route ou autoroute, prenant plus d’une demi-heure. Comparativement à un moteur à essence, le coût d’entretien d’un moteur diesel est de 20% plus important. Néanmoins, en dépit de ces petits bémols, un moteur diesel sera moins gourmand et de fait, rejette moins de C02. En général, ce moteur est aussi le plus durable.

Choisir un carburant suivant le prix du véhicule et le coût de l’assurance auto

En dépit du fait que l’écart de prix de vente d’une voiture essence et diesel ne soit plus vraiment d’actualité, toujours est-il que les voitures diesel sont encore plus onéreuses à l’achat. Il en est de même pour leur entretien, en raison du prix des pièces. Néanmoins, les voitures diesel avantagent celles à l’essence sur la robustesse de leur moteur, lequel nécessite moins de révisions et dispose d’une meilleure autonomie. 

À l’inverse, une voiture à essence coûtera certainement moins cher, mais représente des frais mécaniques en plus à prévoir. En ce qui concerne l’assurance auto, les véhicules carburant à l’essence sont assurés à un tarif plus avantageux (d’environ 15% plus cher). Les assureurs considèrent en effet que, plus faciles à revendre, les moteurs diesel sont les plus assujettis au vol, et donc plus exposés au risque.

Carburant diesel ou essence par rapport à l’écotaxe et la pollution ?

Il y a peu, le moteur diesel était considéré comme le plus pollueur. Le fait est qu’aujourd’hui, il a été démontré que l’essence génère autant de pollution. C’est juste que les deux types de moteurs ne le font pas de la même façon. Les deux sont astreints à des seuils d’émissions polluantes pratiquement identiques. 

Le moteur à essence émet le plus de CO2. Pourtant, c’est le diesel qui est pointé du doigt, avec son rejet de CO2, d’oxyde d’azote et de benzopyrènes. Ce sont les particules fines, connues pour être cancérigènes et à l’origine de maladies cardio-pulmonaires. A noter toutefois que les moteurs diesel dernière génération sont équipés de filtres à particules. Malheureusement, ils ne peuvent retenir les plus fines, lesquelles se retrouvent ainsi rejetées dans l’air.

Du carburant essence ou diesel face à la taxation ?

Grâce à ses nombreux atouts, le diesel monte en puissance. Mais face aux conséquences néfastes comme la pollution atmosphérique générée par ce carburant, les gouvernements réfléchissent à des stratégies visant à y mettre un terme. C’est ainsi qu’à l’horizon 2022, l’essence et le diesel s’aligneront à la même taxation. En d’autres termes, leur prix à la pompe sera pratiquement les mêmes. Ce qui fait que le diesel perdra son avantage d’être le carburant plus accessible. 

Parallèlement à cette mesure et avec le maintien des malus, les bonus écologiques octroyés à l’achat ne seront plus d’actualité. Ce qui va se répercuter sur le prix d’achat d’un moteur diesel. Les élus engagés dans une démarche écologique œuvrent pour l’interdiction des voitures diesel dans leur région, à citer que le cas d’Anne Hidalgo à Paris, avec les vignettes Crit’Air. L’interdiction de circulation entre 8 heures et 20 heures concerne celles qui ne sont pas aux normes européennes. Une mesure qui va s’étendre à tous les moteurs diesel d’ici 2024, mais aussi aux moteurs à essence d’ici 2030.

Le carburant essence Vs diesel et la revente

Peu engageant peut-être, au vu des nombreux points cités ci-dessus, un véhicule diesel continue d’avoir la côte et trouve plus facilement repreneur. Avec une meilleure longévité, une voiture diesel peut se permettre d’accumuler plus de kilométrage que celle à essence avant qu’elle ne perde de sa valeur. Pour accélérer la revente, une voiture diesel est ainsi une option tout indiquée pour ceux qui envisagent changer de voiture régulièrement. En tout cas, pour le moment, car face aux débats suscités par les taxes et les particules fines, on constate un accroissement progressif de la demande de véhicule neuf à l’essence. Une tendance que va certainement suivre le marché de l’occasion, encore saturé par les voitures diesel. Ce qui fait de l’essence une valeur sûre pour la revente dans les prochaines années.

Parallèlement à cette mesure et avec le maintien des malus, les bonus écologiques octroyés à l’achat ne seront plus d’actualité. Ce qui va se répercuter sur le prix d’achat d’un moteur diesel. Les élus engagés dans une démarche écologique œuvrent pour l’interdiction des voitures diesel dans leur région, à citer que le cas d’Anne Hidalgo à Paris, avec les vignettes Crit’Air. L’interdiction de circulation entre 8 heures et 20 heures concerne celles qui ne sont pas aux normes européennes. Une mesure qui va s’étendre à tous les moteurs diesel d’ici 2024, mais aussi aux moteurs à essence d’ici 2030.

Les différents types de carburant pour les voitures diesel

Le diesel Premier

Il s’agit d’un gazole qui entretient et garde le système d’alimentation propre à long terme. Il doit sa qualité aux divers additifs détergents et anti-mousse qui le composent, s’ajoutant aux agents anticorrosion et désémulsifiants présents.

Contenant jusqu’à 7% de biocarburant, le diesel Premier agit contre la corrosion et évite l’apparition de rouille. Notons que ce gazole est compatible à toutes les voitures diesel, quelle que soit son année de mise en circulation.

Le carburant Excellium Diesel

À part les additifs et les biocarburants contenus dans le diesel Premier, d’autres détergents spécifiques visant à supprimer les frottements viennent constituer l’Excellium Diesel.

Plus performant que le carburant cité précédemment, il a la capacité de désencrasser le moteur, augmentant ainsi sa durée de vie. Ce carburant s’adapte aussi à tous les véhicules diesel et existe en une variante spéciale hiver, évitant le gel du carburant contenu dans le réservoir, grâce à des additifs spécifiques.

Quels carburants pour une voiture avec un moteur à essence ?

Le SP95 ou Super Premier 95

Composé d’additifs capables d’améliorer les performances de la voiture et désencrassant son système d’alimentation, ce carburant convient à la plupart des voitures à essence après 1991. Son prix à la pompe du SP95 tourne autour de 1,30 et 1,55 euro.

Le SP95-E10

Écologique, le SP95-E10, ou simplement E10 maintient le moteur propre et garde en même temps l’air propre grâce à ses additifs.

Associé à l’essence, il se compose de 5 à 10 % d’éthanol. En utilisant ce carburant, vous générez moins de gaz à effet de serre qu’avec un autre carburant classique. Sa particularité est qu’il peut s’utiliser sur la quasi-totalité des voitures à essence à partir de 2000. Son prix oscille entre 1,31 et 1,55 euro.

Le SP98

Le SP98 est un supercarburant constitué de multiples additifs comme des détergents, des anticorrosifs, des désémulsifiants lui permettant de réduire totalement l’encrassement du moteur, jusqu’à 99 %. Il contient aussi des biocarburants, mais dans des proportions moindres. 

Ce carburant est compatible avec majoritairement tous les moteurs à essence dont la mise en circulation a eu lieu après 1991. Il va aussi aux deux roues et aux trois roues. Son prix tourne globalement autour de 1,40 à 1,65 euro. Dans une optique d’économiser sans doute, les automobilistes préfèrent le SP95 au SP98. Mais ce dernier, étant d’une qualité supérieure, apportera un plus au moteur. 

Les moteurs à essence Flex Fuel

Si chaque moteur fonctionne avec un carburant spécifique, tous les types de carburants pour moteur à essence, qu’il soit du SP95, SP95-E10, SP98 ou du Superéthanol 85 conviendront aux voitures Flex Fuel. Ce sont des voitures à carburant modulable qui fonctionnent indifféremment au sans-plomb, à l’E85, voire les deux en même temps. Mais également avec de l’essence traditionnelle ou du GPL (Gaz de pétrole liquéfié, constitué d’essence contenant jusqu’à 85% d’éthanol, le E85). 

Le superéthanol E85

Carburant écologique par excellence, le E85 est un mélange à 85% de bioéthanol et de 15% de SP95. Ses atouts : une émission moindre de C02 et un système de fiscalité spécifique engendrant une fourchette de prix entre 0,43 et 1,34 euro/l. Le moteur génère une surconsommation de 30%, mais dès l’achat de la voiture, vous aurez droit à un bonus écologique. Attention toutefois, car ce carburant n’est compatible qu’aux véhicules à moteur Flex fuel et seulement 300 stations le proposent en France.

Le GPL

Le gaz de pétrole liquéfié ou GPL est utilisé en cas d’adaptation du moteur essence. Avec la bicarburation, le moteur carbure à l’essence comme au gaz. Affichant une pollution inférieure à celle de l’essence, le GPL avantage surtout par son prix bas. Ses principales faiblesses restent la perte de puissance de l’ordre de 5 à 10% et la surconsommation allant à 20%, comparé à l’essence. Par rapport à l’essence, le GPL est intéressant, à condition que vous rouliez beaucoup. Face au diesel, il n’est pas financièrement avantageux.

Pour conclure

S’agissant du choix du carburant convenant au moteur de sa voiture, le choix se joue sur le type de trajet, kilométrage annuel et durée envisagée pour l’utilisation du véhicule.

Vous aimerez aussi